Comment ouvrir un espace de Coworking rentable ?

afterwork espace de coworking bigfive bordeaux chartrons

| Comment ouvrir un espace de Coworking rentable ?

Dans l’article “Comment ouvrir un espace de Coworking rentable ?” nous vous dévoilons les étapes clés pour ouvrir un espace de coworking et vous mettre dans les meilleures conditions pour attirer vos futurs coworkers.

1. Réaliser une étude de marché

Ouvrir un espace de coworking rentable commence par bien connaitre son marché. C’est d’ailleurs la première chose à réaliser pour tout projet entrepreneurial. C’est la même chose pour les coworkings, une étude de terrain n’est pas à négliger. Malheureusement, cet exercice est bien trop souvent négligé par les entrepreneurs, ce qui conduit souvent à des catastrophes. Alors, n’ayez pas la tête dans le guidon, prévoyez bien quelques jours pour étudier chacun des aspects du marché concerné afin d’y dévoiler des opportunités et des menaces.

Pour cela, votre étude va se décomposer en plusieurs étapes : 

  • Se renseigner sur le fonctionnement des espaces de coworking 
  • Quels sont les cibles de ce milieu ? 
  • Qu’est ce que ces cibles attendent de vous ? 
  • Quelles sont les entreprises implantées? 
  • Qu’est ce qui fait leurs succès (ou non) ? 

Vous pouvez aiguiller selon la matrice SWOT (Strengths, Weaknesses, Opportunities et Threats). Cette matrice vous permettra d’identifier et classifier chaque aspect bénéfique et contraignant de votre marché et de votre future entreprise.

2. Définir votre emplacement

La question “Comment ouvrir un espace de coworking ?” passe forcément par “Où ouvrir un espace de coworking ?”. Évidemment, l’emplacement est un enjeu clé, les coworkers auront tendance à vouloir un coworking proche de chez eux et proche de toute commodité. C’est pourquoi, il est essentiel de choisir un emplacement qui correspond à votre cible. Privilégier les zones à forte densité de population peut s’avérer coûteux. C’est pourquoi, positionnez vous selon votre cible : par exemple, un quartier branché pour accueillir les start-up et freelances, un quartier d’affaires pour accueillir des cadres en déplacement…

Une étude de la zone est de mise pour y trouver des opportunités intéressantes. Prenons l’exemple de Rive Droite à Bordeaux, cette zone est en constante évolution démographique et pourtant la plupart des coworkings sont surtout implantés dans le centre ville de Bordeaux. Quelle en est la raison ? Est-ce justifié ou ne s’agit-il pas d’une bonne opportunité pour vous y implanter ? Ne perdez pas de vue que votre espace doit être facile d’accès, avec un parking gratuit environnant et pour lequel vous ne devrez pas vous ruiner dans la location des murs, cela risquerait de se faire ressentir sur le prix de vos prestations, de quoi faire fuir de potentiels clients.

3. Trouver le petit plus ce qui rendra votre coworking unique

Le Coworking a un succès international, son nombre augmente chaque année, à tel point qu’il a été multiplié par 10 depuis 2012 selon Nexity. Alors, vous comprenez bien que vous devez réussir à vous démarquer de la masse concurrentielle.  De la décoration, en passant par l’atmosphère ou les services additionnels (cours de sport, séminaire d’entrepreneuriat…), ouverture 24h/24… Votre espace doit refléter vos engagements. Pour cela, définissez la ou les quelques valeurs que vous souhaitez transmettre. Par exemple, chez BigFive, nous avons voulu développer l’aspect “comme à la maison” mais aussi un côté très écolo. C’est ce qui fait aujourd’hui le succès de l’espace.

Alors notre conseil pour vous sera de réunir vos collaborateurs ou vos proches pour un brainstorming. Vous verrez alors émerger de bonnes et moins bonnes idées. Vous devrez trier avec objectivité les idées qui vous seront proposées pour en tirer le meilleur. C’est alors que vous trouverez votre concept à succès.

4. Choisir votre type de financement

Plusieurs solutions sont possibles pour financer votre projet. Emprunt ou autofinancement si vos fonds vous le permettent, il existe différents moyens de financer votre projet de coworking. En voici quelques exemples : 

  • Financement privé par crédit professionnel : Moyen financement le plus classique en passant par un centre bancaire.
  • Financement public via les appels à projet : Dans certaines villes et régions, le domaine public peut vous accompagner dans le financement de votre projet. Cela dit, ce type de financement présente un avantage certain concernant les apports sans coût. Vous restez dépendants du pouvoir public et vous aurez alors assez peu de liberté sur le déroulement du projet. C’est alors le moment de peser le pour et le contre.
  • Financement participatif avec le crowdfunding : Une tendance qui est finalement devenue une norme au fil du temps, le crowdfunding est devenu incontournable. D’ailleurs, de nombreuses plateformes telles que Ulule, Tips ou bien Findsquare ont été conçues  pour héberger les projets et y récolter les fonds des soutiens.
  • Financement par des investisseurs privés : Souvent utilisé dans le modèle start-up, l’appui d’investisseurs privés en échange de part de votre société peut être un excellent moyen de financer votre projet.

  • Financement par système d’adhésion : Ce système permettra aux futurs coworkers de réserver leur place avant même que votre espace ait vu le jour. L’adhésion est équivalente aux premiers mois passés dans l’espace lors de son ouverture en y ajoutant des avantages pour ces précieux soutiens (réduction sur les abonnements, cadeaux de bienvenue..). Ce système vous permet de mesurer l’engagement de vos futurs clients et d’agir en conséquence. 

5. Aménager l’intérieur de l’espace pour vos futurs coworkers.

Une fois la paperasse accomplie, place à la créativité ! C’est le moment d’aménager votre espace en tenant compte de tout ce qui a été décidé dans les points précédents. Dans un espace de coworking, il faut se mettre en tête que vos clients resteront probablement 35 heures ou plus par semaine sur place. Ils doivent s’y sentir à l’aise et avoir à disposition tout ce dont ils ont besoin pour travailler correctement mais aussi pour se détendre. 

Investissez dans des mobiliers confortables, privilégiez les grands open-spaces , des bureaux minimalistes et fonctionnels mais aussi des salles propres à chaque usage : salle de repos, salle de réunion, espace photocopieuse, cuisine afin de délimiter les espaces selon l’usage qui en fait et ainsi ne pas impacter l’atmosphère de travail

6. Vous faire connaître

A l’approche de votre lancement, vous avez l’obligation d’être ruer sur vos différents canaux de communication : Réseaux sociaux, listes email, site internet.. C’est le moment de publier régulièrement et d’être ultra présent pour attirer vos premiers clients. Pour cela, n’hésitez pas à créer des évènements de lancement tel que des jeux concours, des pré-inscriptions avec des petits cadeaux à gagner, des réductions, des avantages… Les gens ne vous connaissent pas encore mais vous devez leur donner une bonne raison de s’intéresser à vous. 

Une fois que votre espace sera ouvert, vous devrez multiplier les actions pour engendrer de l’engouement autour de votre marque et de votre espace. Votre communication passera aussi bien en ligne qu’en réel : atelier bien-être, séminaire, séance de sport en plein air… À vous définir les événements qui s’apprêtent le mieux à vos coworkers. Pour cela, il est possible de réaliser un court sondage sur les réseaux sociaux pour connaître les envies de chacun et de s’y plier.

Solution alternative : Créer une franchise d’espace de coworking

Comme on a pu le voir, développer un tel projet n’a rien de simple. Il y a un écart énorme entre le côté abstrait d’un projet, lorsque l’on l’étudie, et lorsque l’on travaille concrètement dessus. Le lancement d’un projet de coworking le faire vivre et être reconnu dans le domaine est un périple semé d’embûches. 

Pour remédier à cela, il est maintenant possible d’exporter notre concept BigFive au-delà de Bordeaux. Pour cela, nous proposons d’accompagner les porteurs de projet dans le lancement d’un nouvel espace. 

En adoptant cette solution, le porteur de projet pourra profiter d’un concept et d’une marque reconnue et ainsi faciliter le lancement de son espace de coworking. La recette de BigFive sera mise à disposition tout en laissant une certaine liberté à l’entrepreneur sur différents aspects. Le futur gérant gagnera dors et déjà en notoriété du fait de la notoriété existante de l’espace. Enfin,  il réduira par la même occasion ses coûts liés à la création d’une nouvelle enseigne (charte graphique, conseil en marketing…).

Nous sommes ouverts à la discussion pour développer BigFive en collaboration avec vous. Alors n’hésitez pas à nous contacter  !